Garance Monziès ou le petit traité d'alchimie 

par Martine Struzik, article paru dans la revue du Musée de la Création Franche de Bègles en 2012

"One does not become enlightened by imagining figures of light but by making darkness conscious"   C.G.Jung                                                                                                                    

Au travers de son œuvre, Garance Monziès, telle une alchimiste, partage avec nous ses visions et ses transformations intérieures. Je l'ai rencontrée lors d'un week-end de danse des 5 Rythmes à Paris. 

 

Je ne savais pas encore qu'elle peignait mais je l'ai vue danser, la croisant de façon fugace. Mais malgré la fugacité de ces rencontres, je repérais tout de suite quelque chose de particulier : ses mouvements, son intériorité et surtout sa grâce. Chaque fois que je la croisais, elle laissait apparaître, peut être malgré elle, et avec une certaine sensibilité, des pans entiers de sa vie qui me touchaient. C'est du moins ce que je ressentais. 

 

J'ai eu l'occasion de la revoir et de voir également quelques une des ses œuvres. Je recontactais aussitôt mes impressions de la première rencontre. Je restais intriguée, observais à distance, ne voulant pas perturber ce qui se passait devant moi. Sa discrétion et sa retenue me convenaient parfaitement. Mon envie était d'aller à sa rencontre au-delà des mots, au travers de ses tableaux.

Page précédent
Page précédent
Page précédent

1

 garancem@msn.com      06 63 36 49 95   et

  • Facebook App Icon